Freebox V6 : Dézonez votre Freebox Player

Posted on octobre 26th, 2011 in Free by obi3fr

Le dernier firmware du Freebox Player réserve quelques surprises. On apprend aujourd’hui qu’il est possible via une manipulation très geek d’autoriser la lecture des Blu-ray et importés d’autres continents.

C’est notre très bien renseigné confrère Univers Freebox qui révèle l’information.

Comme tout lecteur optique de salon du commerce, les Freebox Révolution ne peuvent par défaut lire que les DVD et Blu-ray spécifiquement prévus pour le marché européen, ainsi que les rares disques lisibles dans le monde entier. C’est ce qu’on appelle le zonage, une pratique qui permet aux producteurs audiovisuels de segmenter artificiellement le marché en limitant les importations parallèles.

Pour passer outre ces limitations, il faut se rendre dans le menu « Réglage », option « Blu-ray » du Freebox Player. Une fois dans ce menu, il faut effectuer le code Konami grâce aux touches fléchées de la télécommande. Il s’agit d’une séquence qui a été popularisé dans les jeux vidéo de l’éditeur Konami dans les années 80. Effectuer cette séquence au bon endroit permettait d’obtenir des bonus facilitant la progression.

PNG - 3.9 ko
Haut, haut, bas, bas, gauche, droite, gauche, droite !
JPEG - 52.8 ko
Avant…
JPEG - 52.2 ko
… et après !

Une fois l’opération effectuée, deux nouvelles options apparaissent dans le menu :
- la première, intitulée « system.bdregion », permet de choisir la région du monde pour les Blu-ray : A pour l’Amérique, B pour l’Europe et C pour l’Asie. Il suffit donc de sélectionner le bon réglage avant d’insérer une galette d’importation,
- la seconde, intitulée « system.dvdregion_ », permet au Player, quand elle est activée, d’accepter tous les DVD, quelle que soit leur région d’origine.

Sortez les chips, installez-vous confortablement dans le canapé, et profitez de vos et séries !

Source Freenews


Les 10 DVD les plus vendus en 2009

Posted on février 2nd, 2010 in Cinéma by obi3fr

Le ne connaît pas la crise. Malgré le spectre du piratage et du téléchargement illégal, le marché du a connu une année 2009 plutôt faste et l’arrivée du Blu-Ray n’est pas étranger à cette bonne forme.

Le classement des dix meilleures ventes de DVD de l’année écoulée vient d’être révélé et on retrouve, sans surprise, à la première place le premier volet de la nouvelle franchise à succès : Twilight – Chapitre 1 : Fascination.

Avec 920 000 exemplaire vendus dans l’Hexagone, le film, qui a élevé au rang de stars Robert Pattinson et Kristen Stewart devance un autre épisode d’une franchise bien connue, celle d’un célèbre sorcier à lunettes. Avec 810 000 DVD vendus en 2009, Harry Potter et le Prince de Sang mêlé monte sur la deuxième marche du podium.

  • 1. Twilight – Chapitre 1 : Fascination
  • 2. Harry Potter et le Prince de Sang mêlé
  • 3. L’âge de glace 3 – Le temps des dinosaures
  • 4. Home
  • 5. Wall-E
  • 6. The Dark Knight, Le chevalier noir
  • 7. Madagascar 2 : La grande évasion
  • 8. Hancock
  • 9. Kung Fu Panda
  • 10. Quantum of Solace

Source Ozap


CD – DVD : comment les stocker correctement ?

Posted on janvier 20th, 2009 in Informatique by obi3fr

Voici quelques bonnes habitudes à prendre pour stocker et conserver correctement vos et :
1- Ne pas toucher la piste. Saisissez le disque en plaçant un doigt au centre, un autre sur la tranche.

2- Eliminer les traces avec un chiffon sec, en essuyant le disque du centre vers l’extérieur.

3- Stocker les CD dans des boîtes traditionnelles.

4- Placer les boîtes en position verticale, comme des livres, pour éviter le gondolage.

5- Protéger les CD de la lumière.

6- Fuir l’humidité.

7- Réguler la température entre 4° et 25°.

8- Ne pas écrire sur les disques.

Source 01Net


Durée de vie des CD et DVD gravés …

Posted on janvier 20th, 2009 in Informatique by obi3fr

Vingt milliards de disques optiques gravés chaque année, et moi et moi et moi… Une poignée de et de dorment paisiblement dans mon tiroir, en attendant qu’on les réveille. Mais seront-ils toujours lisibles dans quelques années ? Les fabricants se veulent rassurants. Les pochettes de CD-R mentionnent l’indication Lifetime (dure toute la vie). Les notices de ±R vantent leur longévité de 100 ans, voire 200 ans.

Une véritable hypocrisie. Ces estimations sont basées sur des lois de vieillissement auxquelles « on ne peut absolument pas faire confiance », révèle Jacques Perdereau, chercheur au Laboratoire national de métrologie et d’essais (LNE).

Au bout de 3 ans, 15 % des CD-R sont illisibles

Aucun disque optique ne vivra 200 ans. « D’après nos tests, les CD-R tiennent entre neuf mois et quelques dizaines d’années, révèle Jacques Perdereau. Les DVD affichent désormais des longévités proches. Nous réalisons régulièrement des études pour divers établissements publics. De 2000 à 2003, nous avons surveillé 60 références de CD-R. Au bout de trois ans, 15 % étaient illisibles. »
Très inquiétant ! Seuls les bons CD-R passent donc le cap des dix ans. Comment les repérer ? C’est quasiment impossible pour le grand public. Aucune marque n’est parfaitement fiable. D’une année sur l’autre, la qualité des disques varie. D’un magasin à l’autre, la même référence de CD-R ne sort pas forcément de la même usine. Sur Internet, quelques passionnés traquent les disques les plus durables, une chasse complexe.
Mais il y a pire. La qualité d’un disque dépend du graveur. Certains DVD±R ont une durabilité exceptionnelle quand ils ont été enregistrés avec un graveur A, alors que ce n’est pas le cas avec un graveur B. Les professionnels de l’archivage optent pour des graveurs qui se marient bien avec leurs disques. Pour choisir, ils réalisent des tests poussés. Le grand public n’en a ni le temps, ni les moyens.
Monsieur Tout-le-Monde restera dans le brouillard le plus total. Toutefois, quelques règles strictes permettent d’éviter les catastrophes. Par exemple, on peut graver chaque disque en double, sur deux supports de marque différente et préférer les graveurs récents aux graveurs vieillissants. Autre astuce : choisir la vitesse de gravure avec soin. « Une attitude prudente peut consister à diviser par deux la vitesse maximale annoncée par le fabricant du disque », conseille Jean-Marc Fontaine, chercheur au CNRS, et expert en disques optiques du ministère de la Culture.

Vérifiez l’état de vos CD tous les ans

Mieux vaut aussi opter pour des disques de marque : les disques génériques durent, en moyenne, moins longtemps. Il faut de préférence les entreposer avec soin dans deux endroits différents. Et une fois par an, sortir tous les disques, les contrôler un par un, repérer ceux qui sont devenus illisibles, et ceux que votre graveur lit avec difficulté. Tous devront être regravés, à partir de l’original. En deux exemplaires bien entendu.
Heureusement, la plupart des CD tiendront quelques années avant de marquer des signes de faiblesse. Fastidieux ? Assommant ? Certes, mais c’est l’unique solution pour conserver vos données sans risques. Pour, dans une ou deux générations, les montrer à vos proches. La boîte à chaussures bourrée de souvenirs, c’était quand même moins compliqué !

Source 01Net